FESTIVAL DE CANNES

Un puissant moteur pour l'industrie cinématographique africaine

HISTOIRE

Depuis sa création en 1946, le Festival de Cannes est resté fidèle à sa vocation première : révéler et mettre en valeur des oeuvres de qualité, servir l’évolution du cinéma et favoriser le développement de l’industrie du film dans le monde et célébrer le cinéma à l’international.

A ce jour, cette profession de foi constitue le premier article du règlement du Festival.

INTEGRATION

En 1963, le continent africain rejoint officiellement le Festival de Cannes avec la programmation de réalisateurs alors inconnus qui sont devenus depuis des légendes de l'histoire du cinéma africain.

D'innombrables œuvres cinématographiques imaginées, écrites, dirigées et produites par des créatifs et des artistes africains et afro-descendants sont présentées chaque année à Cannes.

Des milliers de films sont échangés au Marché du Film, le plus grand rassemblement mondial des professionnels du cinéma qui viennent vendre des droits, trouver des partenaires ou construire leurs réseaux professionnels.

INFLUENCE

L'ère numérique a également inauguré un nouvel âge pour les cinéastes d'ascendance africaine, ouvrant des voies à de nouvelles opportunités de financement et accédant à des technologies de pointe dans le processus de production de films.

 

Sembène Ousmane, le pionnier, suivi de près par des personnalités comme Mahamat Saleh Haroon, Ava Duvernay, Raoul Peck, Spike Lee, Wanuri Kahiu ou les chefs-d'œuvre de Med Hondo ont ouvert les yeux du monde sur le caractère unique des films avec des histoires racontées sous un angle différent.

EN SAVOIR +

Pavillon

Afriques

Marché du Film

Festival
de Cannes

Advisory Board